soliha, premier réseau
associatif national au service
de l'habitat

Réhabiliter votre patrimoine locatif

SOLIHA assure le suivi technique des dossiers à vocation sociale :

  • étude de faisabilité pour des opérations très sociales sur des logements occupés par des personnes à revenus très modestes
  • amélioration du confort des logements à loyers maîtrisés pour des propriétaires bailleurs privés ou publics
  • amélioration et agrandissement de logements pour des propriétaires occupants
  • remise en état et en sécurité des parties communes d'immeubles en copropriété
  • aménagement de locaux communaux
  • travaux d'accessibilité pour handicapés

Voir nos références

Les baux à réhabilitation

Les communes ne souhaitant pas assurer elles-mêmes la réhabilitation et la gestion locative de leurs biens immobiliers peuvent les confier à SOLIHA, pour une durée de 18 à 25 ans. Notre structure, agréée par l’État, s’engage à :

  • réhabiliter les logements et à maintenir l’immeuble en bon état jusqu’à sa restitution à son propriétaire ;
  • accueillir des personnes (sous conditions des plafonds de ressources) dans les logements et les reloger ailleurs en fin de bail si le propriétaire le souhaite ;
  • procéder aux paiements de toutes les taxes ;
  • conclure une convention avec l’État pour que les locataires bénéficient de l’Aide Personnalisée au Logement.

 

 

Exemple du financement d’un logement économe en énergie et adapté au handicap à Dives-sur-Mer (CCAS)
T3 - 66 m² - 286 €/mois loyer très social
Subvention ANAH 36 930 €
Subvention d’Equilibre CCAS 36 000 €
Subvention Conseil Régional Basse-Normandie 10 000 €
Subvention Fondation Abbé Pierre 4 795 €
Subvention Conseil Général 14 3 695 €
TOTAL FINANCEMENT 91 420 €
Un prêt complémentaire a été sollicité auprès de la CDC à 2,89 %

 

Les économies d’énergie

Le Contrat Local d’Engagement contre la précarité énergétique (CLE) du Calvados a été signé le 18 novembre 2011.

Il permet de mobiliser les financements du Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique des logements (FART), fonds créé dans le cadre de la mise en œuvre du programme national « Habiter Mieux » destiné à lutter contre la précarité énergétique qui touche 300 000 ménages en France.

Ainsi, l’Aide de Solidarité Ecologique (ASE) instaurée par le FART est destinée aux propriétaires occupants éligibles aux aides de l’Anah et réalisant des travaux entraînant une amélioration des performances énergétiques du logement d’au moins 25 %.

Le protocole constitue le volet territorial du CLE applicable à un territoire.

Il définit les modalités de mise en œuvre du programme « Habiter Mieux » à l’échelle locale :

  • repérage des situations,
  • mise en place de partenariats avec les acteurs sociaux et de l’habitat,
  • actions de communication en direction des propriétaires et des acteurs sociaux et de l’habitat,
  • accompagnement des propriétaires dans leur projet.